Des choses à dire...

« La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent » Albert Camus

lundi 2 avril 2007

La culpabilité maternelle...

Non mais là, quand-même! Pour les mamans et les futures mamans qui se cherchent une raison de plus pour culpabiliser, allez lire cet article publié aujourd'hui sur le site Web de Radio-Canada: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Science-Sante/2007/04/02/004-Grossesse-poids.shtml

En résumé, les femmes enceintes qui ne surveillent pas de manière scrupuleuse leur menu durant la grossesse risqueraient de se retrouver avec des enfants obèses (j'exagère à peine)... C'est drôle, mais malgré les boîtes de biscuits Oréo (trois boîtes en trois jours une fois, il fallait le faire!!!), les sacs de chips et les limonades ultra-sucrées englouties pendant mes deux grossesses (pas besoin de préciser les 55 livres gagnées pour chacune d'elles...), mes deux enfants n'ont absolument aucun problème de poids... Évidemment, je sais qu'il n'est pas possible de généraliser à partir de l'expérience d'une seule personne, mais j'aimerais tout de même connaître plus de détails sur les personnes qui ont composé l'échantillon de l'étude en question.

J'ai de plus en plus envie de partir en croisade contre tous ces pseudo-spécialistes qui se croient en droit de nous taper sur les doigts pour tout et rien. Ma cousine Martyne les appelle avec ironie les « Childless experts »... Elle a bien raison. Entre vous et moi, qui sont les « vrais » experts en matière de parentalité si ce ne sont pas les mères et les pères?

2 commentaires:

denchre a dit…

Chère Marie-Eve,

J'ai lu l'article dont tu fais mention.
Je crois que c'est un point de vue défendable.

Cependant, je crois que tu dois faire confiance à ton instinct et à ton jugement. Tu es la meilleure personne pour savoir ce qui est bon pour tes enfants.

Je crois que si quelqu'un te fait un commentaire concernant les enfants, ce n'est pas nécessairement dans le but de te faire sentir de la culpabilité. C'est son point de vue et il ou elle y a droit.

À ce moment là, tu peux faire la part des choses et y réfléchir plus tard à tête reposée. Peut-être que ce commentaire peut t'aider en tant que parent, peut-être que non, mais en te posant la question, tu te donnes la possibilité d'en juger par toi-même.

En conclusion:
Chaque personne est différente et a sa façon de voir les choses.

C'est à toi de juger et d'en tirer le meilleur pour toi, ta famille et tes enfants....
SANS TE CULPABILISER.

Chez Bibi a dit…

Merci Denise,

J'ai par ailleurs lu avec intérêt l'article que vous m'avez fait parvenir. Très intéressant...

Marie